Les membres du SERQ refusent l’entente de principe  à 60 %

26-01-2024

LES DÉFIS SONT DE TAILLE ET LE GOUVERNEMENT N’A PAS FAIT SES DEVOIRS!

(Québec le 26 janvier 2024) – Le Syndicat de l’enseignement de la région de Québec (SERQ) annonce que ses membres réunis en assemblée générale extraordinaire le 25 janvier dernier, ont eu l’occasion de se prononcer et ont rejeté l’entente de principe et le protocole de retour au travail présentés à la suite des négociations qui ont eu cours entre la Fédération autonome de l’enseignement (FAE) et le gouvernement.

Ces résultats expriment bien les avis partagés sur cette entente et les défis à relever dans cette profession. C’est un résultat de 60,01% contre l’entente, qui a été enregistré au terme de 6 heures et demie d’assemblée générale tenue en virtuel.

Effectivement, l’entente de principe et le protocole de retour au travail ont fait l’objet de présentations et de discussions approfondies pour en arriver à cette décision.

Les membres du SERQ ont été fortement mobilisés et le resteront. Les enseignants sont aux premières loges et connaissent mieux que quiconque le milieu et peuvent faire avancer la situation pourvu que le gouvernement fasse ses devoirs.

Par respect pour la démocratie syndicale et tous les profs directement concernés par la négociation, le SERQ ne commentera pas plus avant le contenu de l’entente de principe jusqu’à la tenue des instances locales de tous les syndicats affiliés à la FAE et le retour en Conseil fédératif de négociation le 7 février prochain.